Mes critères sont la qualité, la solidité et la provenance française.

La toile:

Les toiles que j’ai choisies, après plusieurs essais, sont 100% coton, très épaisses puisqu’elles pèsent 610 grs/m et fabriquées dans le Nord.

Elles subissent un traitement 2i par bain, soit imperméable et imputrescible, le traitement n’est pas superficiel mais imprègne le cœur de la fibre de la toile. La toile est déperlante; l’imperméabilité est bonne et durable.

Elles sont utilisées depuis longtemps pour la confection de stores ou de bâches pour bateau (capote, taud) et sont spécialement conçues pour un usage extérieur. Leur résistance aux UV est très bonne. Elles bénéficient d’une garantie de 10 ans ou 5 ans pour la toile marine, dans des conditions marines, sous réserve d’une bonne mise en œuvre. Cette garantie s’attache à l’imputrescibilité de la toile.

Le cuir:

Le cuir que je travaille est choisi avec soin chez un artisan tanneur situé au Puy en Velay (Jacques Chapat).

Le tannage est végétal. Il permet d’éviter l’usage de métaux lourds, le chrome en particulier. Plus rigide, plus ferme et très résistant, le cuir « végétal » présente une bonne tenue et une meilleure absorption de l’humidité.

Le fil:

J’utilise du fil « Rasant« .

Il est en coton imperméabilisé, il gonfle au contact de l’eau et rend ainsi toutes les coutures parfaitement étanches.

La bouclerie:

Les boucles et pièces de métal sont choisies au détail dans une bouclerie réputée et spécialisée du Nord.

Les boucles sont à rouleau, ce qui permet de les faire et défaire très rapidement car la sangle glisse sur le rouleau de la boucle. J’utilise principalement des boucles en inox pour leur tenue dans le temps.

La plaque qui permet de rigidifier le dos de la sacoche est une plaque d’isorel d’epaisseur 3mm.